Les nouveaux mouvements pour une ville propre : #FillTheBottle et autres tendances

Actuellement, plusieurs groupes se mobilisent pour sensibiliser tout un chacun à entreprendre des actions pour combattre le fléau du réchauffement climatique et ce pour préserver les générations futures. C’est dans cette optique que s’inscrivent les mouvements écologiques pour une ville propre dont voici les plus médiatisés et les plus tendance sur les réseaux sociaux.

Le mouvement « Fill the bottle » : pour une ville débarrassée des mégots

Le 31 Juillet 2019, c’est la lycéenne de Paris dénommée Amel Talha qui a lancé ce mouvement sur Twitter. « Fill the bottle » traduit en français comme « remplir la bouteille » a un principe très simple : collecter tous les mégots sur son passage et les charger dans des récipients. On poste ensuite le nombre de récipients que l’on a pu remplir tout en précisant l’itinéraire que l’on a suivi. L’objectif est de réveiller la conscience de tous sur le degré de pollution engendrée par ces mégots qui nécessitent une période moyenne de douze ans pour se dégrader entièrement. Ce challenge a eu un tel succès que 30 000 tweets en 24heures ont été relevés lors de son lancement avec un constat aberrant : une bouteille d’un litre est totalement plein en seulement  5minutes de marche à pieds, soit  seulement 350m de trajet.

Le mouvement  « Clean Walker » : nettoyer en se promenant

Il s’agit d’une initiative lancée par le comédien Benjamin Carboni depuis Septembre 2018 et qui consiste à effectuer une randonnée collective tout en ramassant tous les déchets rencontrés en chemin. Déchets plastiques, mégots et même  déchets organiques : les clean walkers ne font pas d’exception et  emballent toutes sortes d’ordures dans leurs sacs poubelles. Plus de 3000 litres de déchets sont récoltés en à peine 2 heures, ce qui a davantage convaincu les youtubers  à se joindre au mouvement. Le but est bien évidemment la prise de conscience sur les responsabilités de tous les citoyens dans l’assainissement de leur ville.

Le mouvement « Clean Up challenge » : des clics “avant-après” de la zone nettoyée

Ce mouvement quant à lui est né au Sénégal  en Mars 2019 sous l’initiative du jeune américain Bryon Roman. Dans ce défi, le challenger doit poster deux photos différentes dans une même publication : une première photo de lui sur une zone bondée de déchets et une seconde dans laquelle celle-ci est nettoyée par ses propres moyens. Il s’agit d’un « avant-après » qui vise encore une fois à changer les mentalités en rappelant aux abonnés de Facebook que rendre une ville propre, c’est l’affaire de tous.

Les parcs à chiens : un espace pour votre animal et autres amateurs canins
Développement durable : en tant qu’habitant d’une ville, comment la rendre plus “verte” ?