Les 5 figures à connaître pour commencer le Parkour

Le parkour est un passe-temps qui se fait de plus en plus populaire avec déjà des milliers d’adeptes à travers le monde. Si vous souhaitez vous y initier, voici les 5 mouvements à connaitre.

La roulade

La roulade est le premier mouvement à connaitre si l’on veut s’initier au parkour. Ce n’est vraiment pas une figure à proprement parlé, mais elle est d’une grande aide. La roulade sert à amortir une chute, la maitriser est donc un gage de sécurité. Il faut travailler ce mouvement à chaque séance d’entrainement jusqu’à ce que ça devienne un réflexe.

Les techniques de passement

Les techniques de passement sont aussi des bases à maitriser pour commencer le Parkour. Il en existe plusieurs, avec des degrés de difficulté différents. Ces mouvements font travailler l’ensemble du corps et requièrent une grande coordination. Pour les débutants, il est conseillé de commencer par le safety volt, puis le saut du chat et enfin la lazy vault. Ces 3 mouvements sont les techniques de passement basiques à maitriser pour un amateur. Lors des séances d’entrainement, il est conseillé de travailler chaque mouvement des deux côtés. Même si vous êtes plus à l’aise du côté droit par exemple, ne négligez pas l’entrainement du côté gauche. Cela permet d’éviter l’apparition d’un déséquilibre du corps.

Une fois que vous les aurez maitrisés, vous pourrez tenter les autres techniques telles que le thief vault et le speed vault.

Le saut de précision et le passe-muraille

Un autre mouvement basique est le saut de précision. Vous pouvez travailler ce mouvement n’importe où, tant qu’il y a des marches d’escalier. Ce mouvement permet de travailler la force des jambes et a améliorer vos impulsions. Il existe un autre entrainement indispensable pour maitriser le saut de précision. Ici vous pouvez vous aider d’un trottoir. Le but sera de sauter du plus loin possible et d’atteindre l’arête du trottoir avec le milieu du pied.

Une fois vous aurez maitrisé les bases telles que la roulade et le saut de précision, vous pouvez passer à l’étape supérieure en essayant de réaliser le passe-muraille. Ce mouvement est assez difficile, il faut donc commencer par des obstacles de faibles hauteurs. Lorsque vous allez tenter de maitriser ce mouvement, n’oubliez pas de travailler le lâché et la réception. En effet, le lâché et la réception vous serviront lorsque vous aurez à descendre de l’obstacle sur lequel vous êtes montés. Une fois que vous aurez affiné votre technique, vous pourrez essayer le passe-muraille sur des obstacles de plus grandes hauteurs.

Quelles démarches pour ramasser ses encombrants ?
Les critères de choix d’une trottinette électrique