Double dutch : règles et astuces pour maîtriser les doubles cordes

Né d’une culture nord-américaine, le Double dutch est un sport ludique exceptionnel. Ce n’est pas que de simples sauts à deux cordes, ce jeu représente bien plus que cela. En sculptant votre corps tout entier, il permet de développer votre créativité et votre performance. C’est notamment une discipline un peu complexe, mais elle est largement accessible. Ce qui signifie que le Double dutch est aussi fait pour vous. Vous pouvez bel et bien le maîtriser, il vous suffit d’être à la une de quelques règles.

C’est quoi le Double dutch ?

De ses origines au cœur des rues new-yorkaises, le Double dutch ou double saut à corde est une discipline qui associe la danse et la gymnastique. Elle est à l’heure actuelle devenue un jeu de compétition de grande ampleur. Même si les femmes sont nombreuses à l’apprécier, la compétition est ouverte à tout genre à partir de 6 ans.

De sa définition la plus simple, le principe consiste à effectuer des sauts à travers deux cordes maniées par deux personnes. Au fait, c’est un périple de sauts, d’acrobaties et de vitesse où l’esprit d’équipe est de rigueur.

Pour jouer au Double dutch vous devez former une équipe. L’équipe est constituée de deux tourneurs et un sauteur qui doivent synchroniser, les rôles étant interchangeables. Vous avez aussi besoin de deux cordes d’une longueur minimum de 3.50 mètres et 4.10 mètres maximum.

Quelles sont les règles du Double dutch ?

Les règles générales pour jouer au Double dutch sont relativement simples : travailler en équipe, utiliser la longueur appropriée des cordes et savoir enchaîner des multiples figures. Les deux cordes doivent former des ellipses alternées, où le sauteur s’active pendant une quarantaine de secondes.

Les règles sont toutefois plus strictes en compétition avec plus d’exigences dans l’exécution. Trois épreuves s’imposent : les figures libres, les figures imposées et la vitesse. En figures libres ou « free style », l’équipe doit réaliser au minimum trois figures où les tourneurs peuvent aussi prendre le rôle de sauteurs. Les figures imposées doivent être respectées tout en préservant la cohérence. Avec la vitesse, il s’agit d’exploiter votre performance de sauteur en faisant le maximum de sauts pendant deux minutes.

Les astuces pour mieux pratiquer le Double dutch

Pour jouer au Double dutch, les participants doivent avoir un bel esprit d’équipe, une grande souplesse et de la bonne coordination.

Le Double dutch est basé sur la coopération. Vous n’êtes pas obligé d’être un sauteur qualifié, ni un tourneur performant pour réussir, le plus important c’est votre capacité de jouer et de synchroniser avec l’équipe. Toutefois, pour réussir, il vous faut apprendre les bases du saut à double corde, puis beaucoup vous exercer.

Si vous êtes sauteur, apprenez à gérer votre respiration, votre effort et votre vitesse d’exécution. Travaillez votre endurance pour pouvoir sauter le plus vite et le plus longtemps possible. Ensuite, entraînez-vous bien sur les différentes figures et les enchaînements. Essayez de trouver l’équilibre, suivez le rythme des cordes et assurez la continuité de vos actions.

Si vous êtes tourneur, exercez-vous à synchroniser vos actions avec celles de vos partenaires. Accordez-vous un mouvement rythmé et régulier dans la manipulation des cordes.

Quelles démarches pour ramasser ses encombrants ?
Les critères de choix d’une trottinette électrique